•  MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

     

    (Gare St Charles , intérieur , photo perso)

     

    COUCOU Bonjour amis et amies et tout ceux qui passez chez nous .

    Je suis heureuse de vous apprendre quelques mot sur la tchatche marseillaise ha ha ha parce que croyez moi , je suis bien loin de la connaître , ainsi cela me permet de compléter mon savoir en même temps que vous .

     

    Aujourd'hui nous attaquons les N... P ... R ... S ... et ce sera bientôt la fin , sauf ... mais non , je vous réserve une surprise ha ha ha ..... à suivre donc ha ha ha .

     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     

     Néguer : se noyer , employé aussi pour envoyer quelqu'un au diable .

    Exemple : << Hé , va te néguer, vrai, au lieu de raconter n'importe quoi ! >>

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
     

     

    Pachole : sexe féminin , hi hi j'ai aussi ce qu'il faut ha ha ha .

    explication plus détaillée , : pachôlo , pâtée de son et d'herbe ; tripotage . C'est vraisemblablement cette dernière acception qui a fait de ce mot l'équivalent du sexe féminin dans la langue triviale , d'où cette mauvaise plaisanterie des chenapans de certains quartiers de Marseille à l'intention d'une jeune fille : <<excusez moi, vous ne vous appelez pas Chole ? >> Pacholasse est très vulgaire .

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

    Sucette foufoune ha ha ha , non non je n'invente pas vous la trouvez sur le net tout à fait normalement dans friandises , au même titre que les bons coquins en vente partout ha ha ha ....

     

    Pacoulin : plouc ou type de la campagne profonde , ce nom masculin dériverait sans doute de pacan , manant , paysan avec forte nuance de mépris, le pacoulin en bon français , c'est le péquenot ha ha ha pôvret .

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

    (photo du net , paysan dans son écurie à la campagne)

     

      Palot (rouler un): embrasser goulûment, rouler une pelle ou une paloche qui existe aussi .

     Panade (être dans la): avoir de gros ennuis. D'origine provençale panàdo , panée . Employé dans le sens figuré pour désigner de gros ennuis , <<Il est dans une panade, j'aimerais pas être à sa place>>

     Papé, Papet :  grand-père ou vieil homme avec notion de respect, il est dit dans le langage des enfants , mais aussi sans lien de parenté , le papé, c'est l'ancien , le patriarche du quartier. L’ancêtre respecté, en somme.

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

     

     

    Pastisser : salir. ce mot vient du nom Pastis qui en provençal veut dire : désordre, confusion. Le pastis à l'origine désignait une pâtisserie, puis il a été attribué à la boisson la plus populaire de Marseille . Quand on la coupe avec l'eau elle se trouble d'où l'expression <<qué pastis la circulation en ville>>.

    Le substantif à donné le verbe "pastisser" maculer , salir .

     

     Péguer : coller

     

     Pièce : passer la pièce signifie passer la serpillère

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

     

     Pile : la pile c’est l’évier en provençal

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

    (pile provençale ancienne , photo du net)

    (Cette longue pile provençale, aussi appelée pierre à eau, est un style d'évier en pierre monolithe ancienne et très joliment patinée par le temps.)

     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     

     Ravan : Menu fretin , objet en mauvais état et vieux, souvent employé pour une personne laide ou vieillie , également une vieille voiture.

    Toine il a quitté sa femme pour un ravan, si tu voyais ça !

    ravan 

    « Sérieux, tu crois que je vais monter dans ton ravan

    (photo d'origine sur l'article , je l'ai seulement laissé même si elle n'est pas trop en mauvais état ha ha ha)

     

      Ravi: personne toujours contente , qui est aux Anges (dans la crèche provençale, le santon du Ravi occupe une place importante , c'est l'étonné, le simple, le naïf)

    "Regarde-moi-le, il est toujours content,té, vé, on dirait le Ravi".

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

     

    Rouste: Roustir, rôtir, prendre une rouste, c'est prendre une raclée, "Si tu continue, tu l'auras, ta rouste" ha ha ha .

     

    Ruiner (se): Les marseillais on ajouté : blesser, faire mal, détériore, ex: "Putain,con : je me suis ruiné la cheville : " mais aussi , "il m'a ruiné le disque que j'y avais prêté" .

    "Je me suis ruiné" pour je me suis fait mal, très mal.

     

     

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     

     

    Scoumougne ou scoumoune  pour les parisiens : Vient de scomunica, ex-communication , importé par des émigrés italiens, il est devenu à Marseille "scoumougne, la malchance, la poisse, la malédiction.  (avoir la scoumoune c’est pas le top…).

     

    Stàssi : bon à rien (souvent on dit, espèce de Stàssi !).

    "Qué stàssi, Pascalounet, on a envie de le remuer que ça fait peine"

     

    Stoquefiche : personne très maigre . Provençalisé à partir du néerlandais "stockfisch" poisson séché. Ainsi traité le poisson est plat , donc quelqu'un de maigre, raplapla. <<Qué régime ! Et mange, fadade ! Tu vois pas que tu ressembles à un stoquefiche!>>

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

    (photo internet , la pauvrette ressemble vraiment à un stoquefiche ha ha ha)

     

    Et voici et voilà mes amis je m'arrête là pour aujourd'hui, sinon vous allez m'assassiner parce que c'est trop long ha ha ha , je vous signale que le texte est à ma sauce perso , j'ai mélangé les écrits des livres qui parlent du sujet et ma propre interprétation quand au reste du texte. J'espère vous amuser, voir vous faire rire et si j'y arrive tant mieux, c'est mon plus grand plaisir .

     

    A très vite de voir et de lire vos commentaires , n'hésitez surtout pas à me donner votre avis , j'aime Marseille , j'aime la tchatche et mon Cricri et moi on vous aime aussi ha ha ha .

     

    Gros bisous marseillais , sous le soleil et 15° de votre :

    Renée (mamiekéké) et son Christian (cricri d'amour) .

     

    MARSEILLE-mamiekéké dit ... Et si on tchatchait un peu marseillais ? (5)

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    84 commentaires